Kayak

Circulation des kayaks en Semois, le point …

 

Rappel de la législation relative à la circulation sur et dans les cours d’eau

 

Le Gouvernement wallon a adopté le 19 mars 2009 l’arrêté réglementant la circulation des kayaks et des autres embarcations sportives sur les cours d’eau. Le texte est d’application depuis le 1er juillet 2009.

Cet arrêté a pour objectif d’assurer au maximum la sécurité des kayakistes et de respecter tous les utilisateurs de l’eau en :

  • fixant des débits au-delà et en-deçà desquels la circulation sera interdite ;
  • mettant en place des relais d’information sur la circulation (une signalétique homogène, un site Internet);
  • déterminant des horaires de circulation.

Cette réglementation protège les sociétés wallonnes de location de kayaks contre les activités et les zones d’embarquement sauvages.

Un changement notable pour la vallée de la Semois : la suppression de toute circulation sur la Vierre entre l’aire de débarquement de Suxy et le barrage hydroélectrique.

1) Les débits

 

En fonction des débits, des seuils hauts et bas ont été définis sur les tronçons de rivière où les loueurs de kayaks exercent leurs activités.

La circulation est interdite pour la journée lorsqu’une prévision établie à 8h20 indique un débit :

  • inférieur au débit minimum (débit moyen calculé sur septante-deux heures) déterminé sur chaque tronçon. Cette phase est dénommée « rouge » pour des raisons de conservation de la nature;
  • supérieur au débit maximum (débit jour) déterminé sur chaque tronçon. Cette phase est dénommée « rouge » pour des raisons de sécurité des usagers.

En fonction des débits, deux niveaux sont donc prévus :

  • le niveau vert : la circulation de kayaks est autorisée ;
  • le niveau rouge (alerte) : la pratique du kayak est interdite.

Sur Internet, deux couleurs supplémentaires peuvent apparaître :

  • brun : la circulation des rafts est autorisée ;
  • jaune : la circulation des kayaks est autorisée mais pourrait bientôt être interdite.

En cas d’alerte, les Communes qui en expriment le souhait, les loueurs de kayaks et les professionnels du tourisme sont prévenus par mail ou sms.

2. L’information

 

La signalétique

 

Afin d’améliorer la lisibilité de l’information pour tous les kayakistes, une signalétique homogène a été établie.
Des panneaux modulables informent les kayakistes de l’autorisation ou de l’interdiction de circulation. Ces panneaux sont mis à jour quotidiennement en fonction des données collectées des débits des différents cours d’eau et en fonction des prévisions météorologiques. De plus, si un changement de débit inopiné devait survenir, les panneaux seraient immédiatement modifiés par des agents de la Région wallonne.

Cependant, seules les informations délivrées sur le site internet ou le serveur vocal font foi.

Un site Internet

 

Un site Internet quadrilingue http://kayak.environnement.wallonie.be/index.htm a été réalisé pour que chaque kayakiste puisse connaître à tout moment les cours d’eau wallons où la pratique du kayak est autorisée et quelles sont à chaque endroit les conditions de circulation. Par ailleurs, ce site donne des informations sur les communes où le kayak est possible, les (seules) aires d’embarquement/débarquement désignées, la réglementation …

Un serveur vocal

 

Pour ceux qui ne disposeraient pas d’Internet, un serveur vocal téléphonique (0800/13845) donne l’information en quatre langues à tout kayakiste qui souhaite connaître les conditions de circulation sur les cours d’eau wallons.

Les horaires

 

Cet arrêté, pris en concertation avec les pêcheurs, prévoit que la circulation des kayaks est uniquement permise :

Sur les cours d’eau non navigables :

  • de 10h00 à 17h00 du 1er octobre au 15 juin
  • de 9h30 à 18h00 du 16 juin au 30 septembre.

Concrètement, en vallée de Semois il s’agit des tronçons de cours d’eau suivants :

  • la Semois, en aval du rejet de la centrale hydroélectrique du barrage de la Vierre à Chiny (circulation admise toute l’année) ;
  • la Semois, en aval du pont de la route de Tintigny-Marbehan à Tintigny, jusqu’au rejet de la centrale hydroélectrique du barrage de la Vierre à Chiny (circulation admise du 1er octobre au 15 mars);
  • la Vierre, en aval de la route de Straimont-Martilly à Martilly, jusqu’au pont-route de Suxy-Chiny (circulation admise du 1er octobre au 15 mars).

Sur les voies navigables*, la circulation est autorisée :

  • de 9h30 à 19h00 du 16 mars au 15 juin ;
  • de 9h30 à 20h00 du 16 juin au 15 octobre ;
  • de 9h30 à 17h00 du 16 octobre au 15 mars.

*Plus spécifiquement en Semois, il s’agit du tronçon entre le moulin Deuleau (Moulin des Nawés) près d’Herbeumont jusqu’à la frontière française à Bohan.

Cet horaire a pour objectif de déterminer très clairement les tranches horaires où des kayaks sont autorisés. En cas de circulation au-delà des heures autorisées, le kayakiste sera sanctionné comme auteur d’une infraction de 4ème catégorie selon le décret sanctionnant les infractions environnementales. Il risquera une amende administrative et la confiscation de son kayak. Ces mesures devraient à la fois permettre à tous les utilisateurs de kayak de circuler en toute sécurité tout en conservant des relations harmonieuses avec les pêcheurs.

Les aires d’embarquement et débarquement

 

Kayak: Aires d'Embarquement et Débarquement

Kayak: Aires d’Embarquement et Débarquement

Pour rappel, l’embarquement et le débarquement ne peuvent s’effectuer que sur les AIRES DESIGNEES. Le Ministre gestionnaire du cours d’eau désigne les aires d’embarquement et de débarquement, après avis du Collège communal et du Ministre qui a la conservation de la nature dans ses attributions.

Pour votre parfaite information, nous vous les présentons ci-dessous.

En Semois NON navigable :

  • Aire au pont de la Semois à Tintigny (AE).
  • Aire au pont Charrau (AED), à Termes (Chiny).
  • Aire « Au Breux » (AED). Au pont, à Jamoigne.
  • Plaine de jeux de Moyen (AED) (Chiny).
  • Plan d’eau du Moulin Cambier (AED) à Chiny, au Pont St-Nicolas.
  • Plage de Chiny (AED) et la Côte du Liry (AED) à Chiny.
  • L’embarcadère à Chiny (AED). Juste en aval de la passerelle.
  • Le débarcadère à Chiny (AED).
  • La Rochette à Lacuisine (AED) (Florenville).
  • Plage de Lacuisine (AED) (Florenville) et plan d’eau de Lacuisine.
  • Les Cabrettes à Chassepierre (AED). Au Camping, à Chassepierre
  • Au camping de Ste-Cécile (AED) (Florenville).
  • Aire « Champs le Monde » (AED)à Herbeumont, en amont du pont.
  • Aire « Moulin Willaime » (AED) à Herbeumont. Au camping.

Sur la Vierre :

  • La Vierre, au pont de Martilly (AE)(Herbeumont). Pont de la Vierre, sur la route de Straimont à Martilly.
  • Plage de Straimont (AED) (Herbeumont). La Vierre, au pont Marie-Thérèse, plage de Straimont.
  • Sous le Nawée, à Suxy (AED) (Chiny).
  • Pont Suxy-Chiny (AD). A Suxy, en aval immédiat du pont de la route Suxy-Chiny.

En Semois navigable :

  • Pont de Linglé (AED) (Com.Bertrix).
  • Bertrix (AED). Au Camping Saint-Remacle.
  • Gué du Maka (AED), Les Hayons (Bouillon). Gué du Maka, 25 mètres en aval immédiat du ruisseau des Alleines.
  • Pont de Dohan (AED). Sur 40 mètres en aval immédiat du pont de Dohan.
  • Au Saty (AED), Bouillon (Noirefontaine). Gué Han du Han, 25 mètres en aval immédiat du Ruisseau du Moulin Hideux.
  • La Vanne (AD) à Bouillon. La Vanne, à la rampe de débarquement
  • Plan d’eau de Bouillon.
  • Au barrage à aiguilles (AE), à Bouillon. Ile du Calay.
  • Pont de Poupehan (AED). Aval du pont de Poupehan, 5 mètres en amont et 15 mètres en aval du pont quai sous le pont.
  • Les Crêtes (AED), à Frahan.
  • La Passerelle (AED), à Frahan.
  • Récréalle (AED), à Alle (Com. Vresse-sur-Semois).
  • La Vanne, à Alle (AED).
  • Pont de Vresse – Amont (AED) et – Ava (AED) du pont de Vresse.
  • Pont de Membre (AED)
  • La Besace (AD)à Bohan.
  • Pont de Bohan (AD).

NB: AED: Aire d’Embarquement et Débarquement pour kayak; AD: Aire de Débarquement (uniquement); AE: Aire d’Embarquement (uniquement)
Immatriculation des kayaks : toujours obligatoire !

Sur la Semois navigable, l’immatriculation est obligatoire pour toutes menues embarcations, ceci comprend les kayaks, qu’ils soient privés, loués ou mis à disposition. L’immatriculation reste une compétence fédérale.
Voici le lien pour demander des renseignements ou remplir un formulaire en ligne pour l’obtention de cette immatriculation: http://www.mobilit.fgov.be/fr/aqua/plaisure (aller à la dernière page)

Contact :
Emmanuel GENNART
Service public de Wallonie (SPW)-DGO3
Avenue Prince de Liège, 15 à 5100, JAMBES emmanuel.gennart@spw.wallonie.be
Tél : 081/33.63.08

Comments are closed